Connexion S'enregistrer

Connexion

Règles d'éthique des administrateurs

Imprimer

  1. L’administrateur (membre du conseil) doit éviter à tout prix les conflits d’intérêt. Il ne doit jamais s’impliquer et il doit même se retirer de dossiers dans lesquels ses proches ou son club sont mis en cause.

  2. Les administrateurs ne peuvent poursuivre des objectifs uniquement ciblés sur eux-mêmes, leur propre club, leur entraîneur, leurs joueurs ou leur propre entreprise. Ils doivent absolument orienter leurs travaux dans le meilleur respect possible des intérêts de l’ensemble du tennis de table au Québec.

  3. L’administrateur protège en tout temps l’image de la Corporation et cela implique en particulier, le respect des principes d’équité et d’intégrité.

  4. L’administrateur doit se rallier aux décisions et orientations prises par le Conseil et doit en favoriser l’application auprès des membres. Il ne doit pas chercher à renverser, ni à modifier par la suite les décisions déjà prises : il doit plutôt les appuyer.

  5. L’administrateur, par ses attitudes et dans ses discussions, doit soutenir en tout temps le Conseil de la Corporation et ses mandataires. Lorsqu’en désaccord, c’est au Conseil qu’il soumet ses points de vue. À titre personnel, il ne doit jamais s’engager pour la Corporation dans des décisions ou orientations qui n’ont pas encore été prises.

  6. L’administrateur est élu pour siéger au sein du Conseil d’administration de la Corporation. Cela veut dire : adopter les lignes directrices des programmes, leurs orientations, leur contenu et établir les revenus et dépenses de ces programmes. L’administrateur évalue « en Conseil » l’atteinte des objectifs de ces programmes : il ne réalise pas les décisions ni les programmes lui-même et en laisse les opérations au personnel du bureau.

  7. Lorsqu’une question lui est posée sur les opérations ou programmes de la Fédération, l’administrateur, s’il n’a pas toute la réponse, s’assure de prendre l’information complète et précise auprès du bureau de la FTTQ.

  8. L’administrateur peut être, par exception, impliqué dans les opérations de la corporation dans le seul cas où il a été mandaté par les autres membres du Conseil pour réaliser certains dossiers spécifiques (ex : travailler au circuit) à titre de bénévole ou de contractuel. S’il est contractuel, ses honoraires ne doivent jamais dépasser la somme de 4,000 $ annuellement.

Calendrier des évènements

<< Mars 2017 >> 
 Lu  Ma  Me  Je  Ve  Sa  Di 
    5
  6  7  8  9101112
13151617
20212223
2728293031